référencement naturel

Quels sont les raisons d’un mauvais référencement naturel ?

Le référencement naturel et le SEO sont deux choses primordiales. Sinon comment expliquer que les grandes entreprises engagent des équipes d’experts et beaucoup de capitaux là-dessus? En tant que principal outil pour attirer des potentiels internautes, on imagine facilement que sans cela, vous risquez de vous retrouver sans visibilité. 

Pourtant plus l’on recherche d’informations pour booster son référencement naturel, plus les informations ont tendance à se contredire plutôt qu’à se compléter. La raison est simple comme évoquée ici, le sujet du référencement naturel est vaste, transdisciplinaire et se base sur peu d’informations divulguées. 

Rassurez-vous, en naviguant prudemment sur la toile et en comprenant certains fondamentaux, il est possible de s’y retrouver un minimum dans ce dédale. La stratégie SEO ultime semble être une légende qui ne dit pas son nom. Néanmoins, quelques astuces ont pu faire leur preuve à force d’essais et sont bonnes à connaître. Mais avant cela, revenons sur ce que l’on sait concernant les techniques employées par les moteurs de recherche pour indexer le contenu en ligne.

Comment un moteur de recherche visite votre site ?

Sans titre 2021 07 28T183031.710

Commençons d’abord par préciser que les moteurs de recherche utilisent plus ou moins tous la même technique pour comprendre un contenu web et le classer. Ils utilisent un logiciel, un algorithme, un robot que l’on appelle crawler ou spider. Ce crawler va venir visiter les pages web de votre site. 

Ce que le crawler va voir, c’est le contenu HTML de vos pages web. Par conséquent, une grande partie du travail SEO est de rendre le HTML de vos pages web propre et surtout complet avant l’arrivée des crawlers. Ils recherchent des données spécifiques comme les URLs, les textes et les liens. Parfois, ils vont jusqu’à indexer les images et les fichiers audios et vidéos, c’est de plus en plus le cas. 

Une fois, la visite des robots effectuée, arrive alors la seconde phase que l’on nomme l’indexation. Pour faire simple, les crawlers, lors de leur navigation, vont récolter des données au sujet de votre page web. En fonction des données à disposition, un crawler va stocker dans un casier numérique votre page web, c’est l’indexation. 

Une fois le travail réalisé sur la page web, le crawler va pouvoir suivre plusieurs actions. Soit il va être redirigé vers un autre contenu de votre site, soit vers le contenu d’un site dont vous avez fait mention, soit il va arrêter sa recherche spontanément. Ce qui est décisif dans le choix des actions menées par le crawler est à votre portée. En effet, si vous voulez que le crawler puisse naviguer convenablement sur votre plateforme, quelques actions sont à mettre en place.

Avant toute chose, il vous faut mettre en place des documents spécialement dédiés à la navigation du crawler sur votre plateforme. Ce sont la sitemap XML, le robot.txt, et le .htaccess. Leur niveau d’importance dépend beaucoup de la composition algorithmique des crawlers de chaque navigateur. Néanmoins, ils restent indispensables afin de faciliter leurs passage. Nous reviendrons dessus dans un autre article. 

Rappelons aussi le cas particulier des sites à forte densité de contenu. Ils sont considérés différemment par les moteurs de recherche. Le crawl va avoir une limite sur ce type de plateforme. Lorsque le contenu est trop volumineux, le crawler ira simplement indexer quelques pages au lieu de l’intégralité du site web. Lorsque c’est le cas, il faut choisir quelle page indexer et lesquels laisser de côté pour les algorithmes d’indexation. C’est un cas anecdotique pour beaucoup de sites web étant donné qu’il faut avant tout atteindre un nombre conséquent de contenu avant d’en arriver là. Cependant, il faut garder ceci en mémoire pour une stratégie SEO à long terme.

L’indexation de votre site sera réalisée par les moteurs de recherche dès lors que vous publiez du contenu. Par ailleurs, vous avez également la possibilité de demander l’indexation manuelle de votre contenu sur Google grâce à l’outil Google Search Console. Néanmoins, il s’agit d’une inscription à une liste d’attente, vous aurez donc un délai avant que l’indexation ne se fasse. Le temps d’attente est en moyenne de 48-72 heures. 

Récapitulons, l’indexation consiste en deux étapes clé, la première, le crawl va servir à analyser votre contenu par un algorithme récoltant des informations dans votre fichier HTML. Une fois, la phase de crawl terminée, et en fonction des données récoltées, la page est indexée dans une case de contenu web. C’est selon votre indexation que votre contenu apparaîtra lors de la recherche de mots-clés. Par conséquent, il faut pouvoir bien positionner son contenu avant de le rendre suffisamment qualitatif pour prendre les devants sur un mot-clé. 

Les bases du SEO

Sans titre 2021 07 28T183153.304

Il existe beaucoup de fondamentaux à connaître sur le bout des doigts concernant le référencement naturel. Ce sont les bases que vous pouvez vous-même mettre en place afin de garantir la bonne santé SEO de votre site.

Avant de vous donner quelques exemples de pratiques à adopter au quotidien, revenons sur des notions souvent traitées lorsqu’il s’agit du SEO. En réalité, il existe différents types de SEO. Pour faciliter la communication et la compréhension, le SEO a été scindé en différentes sous-branches qui permettent de visualiser quel type d’optimisation a été effectuée.

La première dissociation est celle du SEO dit on-site et du SEO off-site. Assez intuitif, la notion de SEO on-site va venir englober toutes les pratiques inhérentes à l’optimisation sur votre site. C’est-à-dire toutes les méthodes que vous allez appliquer pour optimiser l’architecture du site. À l’inverse, le SEO off-site englobe les techniques permettant d’optimiser votre SEO en dehors du site. Cela englobe par exemple, les stratégies de backlinks sur votre site ou bien la stratégie de communication sur les réseaux sociaux.

Au sein du SEO on-site, il existe une seconde différenciation à faire entre les pratiques SEO on-page et off-page. Ici, nous restons au sein de la plateforme, néanmoins, le SEO on-page va se limiter à l’optimisation d’une page tandis que le off-site englobe les techniques qui vont améliorer la structure globale du site. Mettre en place une bonne sitemap XML est une pratique off-page alors que mettre en œuvre les métadonnées de votre page boutique par exemple, est une approche on-page.

Pour pouvoir vous présenter les astuces SEO de base que vous pouvez dès aujourd’hui mettre en place, nous utiliserons cette classification.

Astuces référencement naturel on-site off-page

Des Mots-clés dans le nom de domaine

Si vous n’avez pas encore de nom de domaine, il est judicieux d’opter pour un nom se référant à votre activité. Les moteurs de recherche comme vos internautes pourront comprendre plus rapidement votre thématique. 

Le nombre d’erreurs sur le site

Vérifiez à l’aide des outils disponibles pour votre type de plateforme, s’il n’y a pas d’erreurs dans la conception, si les langages de programmation sont à jour et si la base de données est optimisée. Cette partie peut être un peu plus complexe, faire intervenir un professionnel est parfois nécessaire. 

La vitesse du site

Le temps de chargement est un facteur de qualité autant pour vos visiteurs que pour le SEO. Comme pour le conseil précédent, aidez-vous des plateformes de test en ligne pour vérifier la rapidité de votre site. Ils donnent en général des conseils pour les optimisations simples. 

Un contenu récurrent et à jour

Un site de qualité est un site vivant. Pour conserver vos lecteurs et apporter toujours plus de valeur, l’ajout de contenu et la mise à jour de contenu sont les méthodes les plus simples pour accroître son référencement naturel. C’est malheureusement aussi, la pratique la plus chronophage.

Mettre en place des liens internes

Mettre en place une belle toile de lien sur votre site est essentiel pour la navigation du crawler des moteurs de recherche mais aussi des internautes. C’est important d’avoir une idée précise de son architecture de lien pour l’optimiser au maximum. 

Astuces référencement naturel on-site on-page

Des mots-clés dans les URLs de page

Assurez-vous que chacune de vos pages est un ou plusieurs mots-clés. C’est sur ces mots que vous souhaitez placer votre article. Les renseigner selon votre plateforme de création de site web est primordial pour faciliter le travail des crawlers

Des mots-clés dans le titre de page 

Le ou les mots-clés doivent apparaître rapidement au sein de votre contenu. Ainsi, le sujet traité sera évident pour tout le monde. La balise correspondant au titre principal d’une page doit faire écho à vos mots-clés.

Des mots-clés dans le contenu de la page

La répétition des mots-clés est importante pour s’assurer qu’ils seront compris par les crawlers. Attention tout de même à ne pas trop insister. En jouant trop sur l’aspect SEO, vous risquez de perdre en pertinence de contenu et les moteurs de recherche pénalisent ce type de comportement. 

Un contenu unique et non plagié

Les moteurs de recherche possèdent une énorme base de données de contenu. Si votre contenu n’est pas suffisamment unique, voire totalement plagié, au bout d’un moment, vous serez détecté. À partir de là, au-delà des sanctions juridiques, vous serez pénalisé par les moteurs de recherche. Il est alors souvent très difficile de revenir en arrière.

Astuces référencement naturel off-site

Une activité régulière sur Facebook/Twitter/Google +

N’oubliez pas d’orienter votre communication sur les outils à dispositions notamment les réseaux sociaux. Plus vous serez présent sur ceux-ci, plus vous accroîtrez votre présence en ligne. Attention, à ne pas trop multiplier les plateformes sous peine de ne pas pouvoir assumer vos communautés.

Des réseaux sociaux avec interactions, like et commentaires

Il est important d’interagir sur vos réseaux sociaux au sein d’espaces dédiés à votre thématique. D’une part pour pouvoir vous faire connaître, mais aussi pour tisser votre toile avec vos liens sur les réseaux sociaux. La pertinence et la qualité sont aussi à mettre en place dans le contenu des réseaux sociaux. Dans quel cas votre image pourra compter. 

Nombre, qualité et contenus des liens vers le site

Mettez en place des liens de redirections avec parcimonie vers votre site web. Visez la pertinence plutôt que la quantité. D’autant plus qu’une trop grosse couverture injustifiée sera détectable par les moteurs de recherche. Communiquer de manière naturelle sur votre activité et vous aurez petit à petit une bonne stratégie de netlinking.

C’étaient les conseils de base pour commencer à construire son référencement naturel. Évidemment, il y a encore beaucoup d’autres astuces que nous pouvons mettre en place. Cependant, elles requièrent pour la plupart un peu plus de pratique. Si d’ores et déjà, ces petits soins sont mis en place, vous ressentirez une nette amélioration dans votre couverture en ligne. Si vous voulez en découvrir d’avantages, je vous invite à poursuivre vos lectures sur le site. 

Références & Bibliographies

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 − deux =